S'écouter, ça conte

Radio Sud News

Les manifestations publiques de l'été n'auront pas lieu? La CraXX a pris l'initiative d'un événement radiophonique. Et comme le conte était au coeur du projet, le Festival du Conte de Chiny a été sollicité... et a répondu oui! Tout naturellement, Radio Sud se trouve à l'intersection de ce programme ambitieux. On cherche tous les coups de main possibles, ... surtout pour organiser en peu de temps le mélange de paroles venues par web de toute la francophonie du monde. Fais-toi connaître. Parles-en aux geeks et autres passionné-e-s autour de toi.

LE CONTE SERA A CHINY… et partout les 10, 11 et 12 juillet


Contribuer à un événement cet été
Ça t’intéresse ?

Tu es artiste, proche de l’univers du conte (*)
ou
Tu interviens volontiers en technique audio, en gestion web, en radio,

La CraXX, coordination des radios associatives et d’expression (de Wallonie-Bruxelles), s’est mis en tête de proposer au début de cet été un important événement radiophonique, pour pallier l’annulation cette année des rassemblements publics.

L’ouverture à l’imaginaire du vecteur radio rejoint aussi celle des raconteuses et raconteurs d’histoires.

Alors, quelques félé-e-s de l’occiput ont uni leurs passions pour organiser le deuxième week-end de juillet trois jours de conte, de conte et de conte, sur les ondes FM et plus si affinités.

Cette année, le Festival du Conte de Chiny fête ses 30 ans. Il se préparait à nous livrer une 31e édition toute guillerette. Eh bien, ce ne sera pas le cas. On ne s’inquiète pas, ce n’est que partie remise et l’édition 2021 n’en sera que plus réjouissante.

En attendant, le conte reste bien vivant… et Chiny, fidèle à ses convictions, se plongera tout entier dans ce bain international et interculturel, qui ouvrira les ondes hertziennes à la Parole dans toute la francophonie.

Bref, ceci se fera aussi avec toi.

En en est où ?

L’idée de base (encore à affiner) est de proposer

durant les 3 jours, 30 heures de direct radio collectées via internet et par téléphone au départ de chez les artistes (Belgique, France, Québec, Suisse, Afrique, Italie, ….).

Tout le reste est à construire.

Comment ?

Dans un premier temps, nous récoltons les propositions des artistes et des intervenant-e-s techniques radio.

Nous allons établir une liste des propositions, des disponibilités, des adhésions… et puis opérer des choix pour concocter une programmation de haut niveau, professionnelle, attractive, diversifiée.

Les perespectives

Toujours à peaufiner … nous pensons à 3 X 10 heures d’interventions en direct (par exemple de 14h00 à 24h00 heure belge) durant lesquelles des conteuses et conteurs pourront raconter… une histoire « courte » , être interviewé-e-s brièvement et proposer aussi une illustration musicale.

Nous comptons bien sur les artistes qui ont déjà été invité-e-s au festival du conte de Chiny par le passé. Nous comptons aussi sur les collectivités « amies », autres festivals dans le monde, associations, fédérations de conteu-se-r-s, etc.

Bien évidemment, les propositions de projets innovants créés pour l’occasion sont les bienvenus.

Nous envisagerons des plages horaires plus spécifiques, pour les jeunes publics, pour les conteu-se-s « en herbe », …

Nous diffuserons également des productions en différé durant les heures non couvertes par les 30 heures de direct.

 

D’autres pistes sont déjà envisagées, mais inutile d’entrer ici dans tous les détails.D’autant plus qu’il risquent aussi d’être bousculés par les propositions qui nous viendront en réaction à ce courriel.

 

Concrètement

- Tu es artiste, conteuse, conteur et tu souhaites contribuer activement (et sur base volontaire) à cet événement (de chez toi ou d’un lieu proche de chez toi) ?.

- Tu es acti-ve-f dans l’univers audio, web et radio et tu souhaites apporter tes compétences (sur base volontaire) à cette action ? Débutant-e-s bienvenu-e-s.

Envoie-nous un petit « OK » (avec tes coordonnées) à radio@conte.be et tu recevras un petit questionnaire plus détaillé endéans les 10 jours.

 

Voilà voilà,

La bouteille est jetée à l’estuaire.

Flotte, dérive, s’échoue.. la réponse t’appartient.

 

Festival du Conte de Chiny, Radio Sud, Raconteurs d’Histoires, CraXX
Benjamin Roiseux, Annick Bradfer, Patrick Besure, Fred Cools

 

(*) Pour éviter les éventuels lézards, précisons qu’il est ici bien question du conte des conteries, des raconteuses et raconteurs d’histoires : il ne s’agit pas de poèmes, de légendes ni encore moins de lectures. Le public est plutôt ados-adultes. Mais on peut ouvrir aussi à des tranches jeunes publics

« On appelle conteur ou conteuse, celui qui raconte oralement une histoire sans support autre que ses connaissances, son imaginaire et ses talents d'improvisation. »